Newsletter N° 4

Quelle chance de pouvoir vous offrir ces « gnouz » un peu particulières !

C’est le moment de prendre le temps pour soi et de murir notre amour pour le dehors. Car chacun peut mesurer aujourd’hui, combien le paysage nous est vital, et combien il nous manque par ces temps de confinement. Et combien il s’agirait d’inventer une nouvelle « sagesse » du mond. Cela n’empêche pas la passion !

On comprend aussi combien la pire des punitions qu’on peut infliger à un humain est l’enfermement, c’est-à-dire la suppression du PAYSAGE.

Le confinement a plus que jamais, mis en avant l’hyper-intérieur, où nous plongeons dans les écrans, qui nous éloignent encore du ciel réel.

Cet excès fera-t-il émerger un nouveau désir de redécouvrir le « dehors » ? 


On perçoit que tant de choses sont à inventer maintenant et entrevoir cette révolution du sensible, du frugal, du cultivé, du respect des autres formes de vie, qui se faisait tant attendre…

Alors on se mobilise pour poursuivre le grand projet de Payssages. Et autour de nous se mobilisent de nouveaux partenaires enthousiastes, comme les graphistes de C-album; et comme Edlira Schwartz qui a travaillé pendant 3 mois pour monter les dossiers de mécénats. Sans parler de l’équipe avec Irina, Margarita, Yves, Anna, Andrew, qui œuvrent avec rigueur en nous encourageant au quotidien.
Servons-nous de nos fenêtres en attendant, pour « inviter la beauté à entrer et laisser l’inspiration sortir », comme a dit Sylvain Tesson. “

Edito de Michel Pena, président de l’Association PaysSages

S’abonner à nos newsletters

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
istanbul escort ilanlari
bornova escort
php shell