Le jour d’après

Une plateforme parlementaire de consultation citoyenne “Le jour d’après” a été lancé pour un mois durant le confinement (du 4 Avril au 4 Mai 2020), afin de récolter des initiatives qui fonctionnent et des propositions concrètes reparties en 11 thématiques pour bâtir le monde d’après la crise.

Dans la séquence “L’avenir de nos territoires” PaysSages y a contribué avec une proposition “Les territoires et paysages” :

La crise actuelle nous prive du paysage, de ce lien indispensable avec le monde. 
Fermés dans les 4 murs, sans notre paysage quotidien, exceptionnel, ou celui de vacances, d’enfance, nous comprenons plus que jamais la primauté du droit au paysage. 

Cette notion doit devenir centrale pour le développement des territoires dès aujourd’hui.

Parce qu’on ne vit bien une ville, un territoire, qu’en accédant spontanément à cette relation affective avec le monde. C’est ainsi que de la forme perçue du territoire émane parfois de la beauté et ce sentiment profond de responsabilité personnelle face au monde.

Nous revendiquons le droit au paysage et nous proposons que les solutions écologiques commencent par l’éducation, par les solutions culturelles, et comme la suite, par l’adaptation et la pratique des modes de vie et des comportements nouveaux. 

C’est en cela que nous proposons de créer de véritables lieux pour ouvrir les citoyens au paysage. 
Nous proposons de créer des lieux où les responsables politiques puissent venir mesurer les enjeux réels et primordiaux que véhicule le paysage, les paysages de leur commune, de leur territoire. 

Il faut aussi que le paysage entre réellement en politique et ne soit plus ce sous-produit de l’environnement. 
Une approche paysagère devrait être imposée dans les politiques de la transformation des territoires. En quoi, savoir recultiver cette approche pourra apporter les solutions aux questions très concrètes et chargées d’espoirs.


S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments