Michel Péna

Aujourd’hui reconnu au niveau international, le paysagiste Michel Péna a obtenu son diplôme à l’ENSP – Ecole Nationale Supérieure de Paysage à Versailles, en 1983. Michel Corajoud, Bernard Lassus et Gilles Clément étaient ses professeurs. L’année suivante, il créa sa propre agence, Péna Paysages, avec son épouse Christine Péna. 

Il gagna, en 1987, le concours pour l’aménagement d’un jardin sur la dalle de couverture de la Gare Montparnasse. Le jardin Atlantique, 3,5 ha d’une extrême complexité technique, fut inauguré en 1994.

À la suite de cette première reconnaissance sur le plan international, Michel Péna a travaillé sur de nombreux projets publics et privés. Il a transformé plus de 35 hectares  de Paris intramuros et plus de 50 ha en proche périphérie et a œuvré sur de nombreuses villes, française ou étrangères.

Pour chacun de ses projets, le paysagiste associe à sa vision la dimension sociale et partagée. Ses projets émergent de la synthèse de trois facteurs apparemment contradictoires : la géométrie, l’écologie et l’approche sensible 

L’un des projets urbains les plus perspicaces, les plus représentatifs de son approche créative, a permis de transformer l’axe du Paillon à Nice en une remarquable coulée verte. Décrit comme « jardin visant à renforçer l’espace urbain par le paysage ». Son mot d’ordre fut alors de « remembrer la ville par le paysage ».

Les réalisations les plus récentes se trouvent à Massy, Vincennes, Biarritz, ou encore à Brest.  Elles ont confirmé et renforcé sa réputation internationale.

Le paysagiste a travaillé à Beyrouth, Pékin et actuellement vient d’inaugurer la réalisation des 75 ha d’un parc d’envergure nationale à Moscou.

Michel Péna a présidé la Fédération Française du Paysage (FFP) de 2008 à 2011, il est le membre du Conseil Scientifique de l’UNESCO.

Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole, il a reçu plusieurs prix pour son œuvre, le Geste d’or pour la promenade du PAILLON à Nice et pour l’aménagement du centre cille à Vincennes, ainsi que le grand prix du jury, décerné par les architectes paysagistes russes pour l’aménagement du  VDNH à MOSCOU.

Il a fait plus de 150 conférences en France et  dans  le monde à Pékin, Beyrouth, Chicago, Sotchi, ST Pétersbourg, Moscou.

Avec  le projet PaysSages en 2018, Michel Péna investit une grande part de son énergie pour le paysage urbain de demain : « Le paysage est une fusion du physique et du culturel, et l’originalité de ce projet réside en la création de l’interface reliant ces deux opposés », – commente Michel à propos de  « son projet le plus ambitieux aujourd’hui».

istanbul escort ilanlari
bornova escort
php shell